This site is created at the Nethouse site-building service. Would you like to have a similar one?

SERVICES

Quel prix de construction pour une piscine ?

Make order
 

Equipement de luxe ou pas, la piscine demeure une installation qui procure bien être à ses usagers et valorise le bien où elle est créée. Elle est devenue plus abordable par certaines techniques (hors sol et piscines en coque) mais la plus prestigieuse est toujours la piscine creusée, en béton, dont le prix est le plus lourd mais aussi le plus durable.

Toutes les fantaisies sont possibles.

La piscine en béton présente de nombreux avantages. Elle s’adapte à tous les terrains, permet tous les aménagements souhaités, peut prendre toutes les dimensions et recevoir tous les types de revêtements. Des fantaisies, certes coûteuses, comme un système de débordement ou, plus répandues, des spots d’éclairage, peuvent y être aisément ajoutées. Les aménagements des abords
Si vous optez pour le béton, il existe deux systèmes : celui du béton coulé et celui du béton projeté. Le premier est le moins cher, puisque le béton est coulé dans un coffrage armé placé à l’emplacement de la piscine. C’est la technique qui assure la meilleure étanchéité. Le béton projeté, est plus long à mettre en œuvre car c’est un canon qui projette le béton sur un treillis de fer. Il est aussi possible de réaliser une piscine en parpaings, renforcés par des poteaux de béton armé.
Pour avoir un ordre d’idées, en se basant sur un bassin de 4m x 8m, miser sur un prix de base de 15 000 € en béton coulé, 25 000 en projeté, 10 000 en parpaings.
Si vous rêvez d’une piscine à débordement, sur un côté ou sur le pourtour de la piscine, comptez un budget supérieur de 20 à 30 %.

Quel revêtement choisir ?

La piscine en béton supporte tous les types de revêtements. Le carrelage figure parmi les plus répandus. Les matières les plus nobles, pâte de verre et émaux, qui se présentent sous forme de petits carreaux de mosaïque, sont les plus onéreux, 40-100    €/m² HT pour la pâte de verre et 40-150 pour l’émail. Les carreaux céramiques, en plus grandes dimensions, souvent utilisés dans les bassins collectifs valent entre 10 et 75 €/m² HT. Les frais de pose se situent entre 30 et 60 €/m² HT, tarifs très variables selon les régions et la surface à carreler.
Le liner, sorte de poche de PVC qui s’adapte à toutes les formes est relativement économique. Efficace et résistant, il faut néanmoins envisager de le renouveler tous els 10 ans. Pour les piscines enterrées, il doit être assez épais (0,75-0,85 mm) et coûte de 15 à 50 €/m² HT. La différence de prix dépend, en plus de l’épaisseur, des traitements appliqués au liner (anti UV, anti algues) ou d’autres caractéristiques (antidérapant) et, comme il est fait sur mesure, de la forme simple ou complexe, du bassin.
Le polyester est une autre alternative, par l’application manuelle ou par projection, de produit type résine ou fibre de verre. Compter 80-100 €/m² en moyenne pour ce revêtement, durable et esthétique (on peut le colorer à son goût).
Au prix de votre piscine, il faut naturellement ajouter les travaux de terrassement, qui ne seront pas compris dans le devis que vous proposera un professionnel. Avec les variables existantes (accessibilité, nature du terrain) vous devrez miser sur une moyenne de 10 €/m3.
Enfin sachez que les travaux de votre piscine seront facturés avec une TVA de 19,6 %. Pour vous faire une idée plus précise des prix

No comments

Add a comment