This site is created at the Nethouse site-building service. Would you like to have a similar one?

SERVICES

Quelle moquette choisir ?

Make order
 

Revêtement de sol en textile, lamoquetteest forcément destinée à subir une usure quotidienne qui va conditionner sa durabilité. Son choix doit donc se faire en fonction de la nature de la pièce où elle sera posée. Avant ses aspects esthétiques, sa qualité et ses contraintes de pose doivent être examinées.

Comment choisir sa moquette ?

Il existe une classification de résistance pour vous guider. La nomenclature T, de 1 à 6, définit, par ordre croissant, les moquettes les plus solides. D’autres normes ou labels, plus sophistiqués, indiquent si la moquette peut supporter des roulettes (bureaux), être posée en milieu humide ou a été fabriquée selon des critères écologiques.
Deux éléments sont fondamentaux : le support, ou « dossier », et la matière de surface. Les dossiers mousse sont les plus répandus, qui offrent un réel confort à la marche mais ne sont pas les plus résistants. Les dossiers feutre ont plusieurs avantages : leur isolation phonique et thermique accrue, et leur pose aisée, grâce à des bandes agrippantes. Les dossiers en jute sont les plus solides mais pour être plus agréables à la marche, nécessitent la pose d’une thibaude en sous-couche.

Qualités et prix des moquettes.

Finition, fabrication et, surtout, nature du matériau supérieur, déterminent la     qualité et le prix.
La moquette se répartit en 3 catégories. La technique tissée, inspirée de celle du tapis, produit la moquette la plus élaborée, la plus solide et la plus coûteuse. La moquette tuftée, cousue sur le support, est plus abordable et présente une bonne résistance. L’aiguilletée, dont les fibres sont fixées par procédé thermique est économique, solide mais peu esthétique. Elle est idéale pour les lieux à forte circulation.
L’aspect de surface propose diverses options : bouclée (les fibres sont recourbées), coupée ou frisée (fibres droites), structurée (alternance des deux aspects précédents qui crée du relief) ou velours, ras ou saxony avec des fibres longues et irrégulières, pour un rendu luxueux.
Naturelle ou synthétique, tel est le choix suivant. En tête des fibres naturelles, la laine fournit une moquette durable et confortable, dont les prix sont très étendus, de 20 à 200 €/m² TTC. Nouvelles, les moquettes en fibres végétales, coco, sisal, jonc de mer, offrent l’avantage de la solidité et d’un prix modéré, entre 7 et 50 €/m².
La gamme des synthétiques, aux prix modérés et à l’entretien facile, comprend la moquette en polyamide, qui ne craint ni les tâches ni l’écrasement, en acrylique, plus sensible aux pressions, en polypropylène, qui redoute la saleté et le feu. Les fibres peuvent être mélangées pour cumuler toutes leurs propriétés. Leur échelle de prix est des plus modestes, de 2 à 35 €/m² TTC.
Si vous confiez la pose, collée ou tendue, à un professionnel qui vous fournit également la moquette, ses travaux sont éligibles à une TVA à 7 %. Compter entre 25 et 40 €/m² HT, selon la superficie et la complexité du travail. Pour vous faire une idée plus précise des prix

No comments

Add a comment