This site is created at the Nethouse site-building service. Would you like to have a similar one?

SERVICES

Prix du parquet au mètre carré et cout de la pose.

Make order
 

Deux facteurs entrent en jeu pour déterminer le prix du parquet: son type et l’essence de bois. Le parquet massif est le plus coûteux puisqu’il est composé d’une seule essence de bois, en épaisseur conséquente. Le parquet flottant, dont seule la couche supérieure est issue de bois noble, coûte en moyenne 10 à 15 % moins cher que le massif.

Plus noble, plus cher.

Parmi les parquets massifs les plus abordables figurent ceux en chêne, bruts, que l’on peut trouver à partir de 25 €/m² H.T., mais qu’il faudra impérativement traité, huilé ou vernis compter dans les 40 €/m² et une finition plus élaborée, brossé et blanchi par exemple peut faire monter le prix jusqu’à 80 €.
Une essence exotique, wengé ou bambou, démarre autour de 30-35 €/m² en brut, 35-40 € en finition vernis ou huilée, mais peut dépasser les 100 € pour les bois rares (teck ou ébène).
Les parquets flottantssont toujours moins chers, mais la différence réside entre monolame et multifrises. Les parquets flottants sont toujours proposés déjà finis, c’est-à-dire vernis ou huilés. Les monolames se situent à partir de 30 €/m² pour du chêne, 40 € pour du bois exotique, bambou ou merbeau. Les multifrises  on peut en trouver à partir de 25 €/m² pour du chêne et 35 € pour du wengé ou du jatoba. Leur prix plus bas s’explique par le fait qu’elles sont constituées de plusieurs lames, à partir de chutes puisqu’en plus petites quantités.

Prix des essences de bois.

On distingue souvent bois européens et exotiques. D’aspect et de propriétés diverses, les européens sont généralement plus clairs et les exotiques plus denses et chaque catégorie affiche sa gamme de prix. Parmi les bois européens, les moins cher sont le chêne et l’érable (30-80 €/m² pour du massif), suivis du hêtre et du bouleau (40-90 €), les essences les plus chères étant le merisier et le noyer (40-110 €). Les exotiques ont aussi leurs stars : ébène et teck (60-120 €/m² de massif), leurs essences abordables : ipé et jatoba (40-90 €) et leurs produits tendance : bambou et wengé, à la gamme de prix assez étendue (45-150 €), selon la qualité et l’importance de leur importateur.

Prix de la pose.

Même si le parquet flottant présente une pose aisée que certains peuvent réaliser eux-mêmes, confier ce travail à un spécialiste permet de gagner du temps et de bénéficier d’une TVA de 5,5 % sur ses tarifs, en cas de rénovation dans une habitation de plus de 2 ans. Quant au parquet massif, sa noblesse réclame un traitement privilégié et une pose minutieuse, garantie de sa longévité qui est un de ses premiers atouts.
Avec quelques variations selon les régions et la taille de l’entreprise pour le coût de main d’œuvre (certaines enseignes proposent la pose pour quelques euros par m²), miser sur 20-25 €/m² hors taxe pour la pose de parque flottant, 25-30 €/m² pour du parquet collé et 35-40 € pour une pose clouée la plus délicate, incluant les lambourdes indispensables.
En cas d’achat de parquet massif brut, il faut ajouter le coût de la finition. Elle sera moins coûteuse si vous la confiez au même artisan qui assure la pose. Compter environ 5 €/m² pour de la vitrification ou du huilage, et environ le double si c’est un autre professionnel qui se charge uniquement du traitement final.

No comments

Add a comment